Les utilisateurs de détecteurs de métaux vus par l ’archéologue Yvonne Edwards

Le Treasure Act et le PAS régissant les découvertes faites par les utilisateurs de détecteurs de métaux en Angleterre sont souvent mis en avant par les défenseurs de notre loisir. Les interviews d’éminents archéologues anglais que nous réalisons et diffusons ici viennent encore souligner l’important succès du système anglo-saxon. Elles remettent au passage en cause la loi Française totalement inadaptée en matière de législation sur l’usage des détecteurs de métaux.

Rappelons encore si nécessaire quelques chiffres :

  • Des milliers de trésors déclarés en Angleterre par les utilisateurs de détecteur de métaux depuis la mise en place du TREASURE ACT. Le British Muséum gère à lui seul environ 50 nouveaux trésors chaque année.
  • Les déclarations annuelles de trésors étaient de 20 en moyenne par an avant 1996, grâce au TREASURE ACT elle sont passées de 20 à plus de 1 000 par an ces dernières années!
  • 1,168,485 objets archéologiques déclarés auprès du Portable Antiquities Scheme (PAS) depuis 1996. Ceci a permis la création d’une immense base de données à la disposition des scientifiques. Les déclarations annuelles sont en constante hausse années après années, un climat de confiance est en place, le public déclare en masse toute découverte archéologique.
  • 92% des trésors retrouvés sont le fait des particuliers utilisateurs de détecteurs de métaux.
  • 39 archéologues (FLO : Finds liaison officer) sont désignés pour faire le lien entre les particuliers utilisateurs de détecteurs et les professionnels.

treasures case

https://finds.org.uk/

Aujourd’hui Gary Blackwell interview l’archéologue britannique Yvonne Edwards. Dans le même style nous vous invitons aussi à visionner l’interview de Anni Byard du British Museum publiée récemment ici:

http://www.xpmetaldetectors.com/blog-detection/defense-de-notre-loisir/1973/

Tenez-vous informé des nouveautés et actualités XP en vous inscrivant sur la newsletter:  http://eepurl.com/WcmRz