Un trésor Viking

Nous avons été contactés par 3 amis détectoristes en provenance du Danemark. Le principal protagoniste, MORTEN NIELSEN nous raconte :

Voici l’histoire incroyable de ma meilleure trouvaille. D’ailleurs pour l’anecdote, c’était avec le DEUS de l’un de mes meilleurs amis, Lars Kristensen Birch, qui me l’avait prêté durant un de ses déplacements professionnels, en me disant « Maintenant, tu as une chance de faire une belle découverte ! »

« Je testais ​​un nouveau site où il y avait eu une usine de chanvre au début du moyen Age. Je cherchais depuis un petit bout de temps et il commençait à faire sombre, donc je pensais rentrer à la maison. Puis, j’ai vu un morceau de silex qui a attiré mon attention, et ce petit étang là-bas, au bout du champ. J’y vais et à environ 20 mètres de là, le Deus m’indique qu’il y avait quelque chose dans le sol, quelque chose de sérieux. Je m’accroupis, je creuse et je brosse l’argile de l’objet tout en me demandant ce que j’avais trouvé. La première chose que je remarque, c’est que ça brille. Seul, l’argent et l’or brillent de cette façon après être restés dans le sol pendant de nombreuses années… »

« Mais je n’ai toujours pas la moindre idée de ce que c’est. Je le mets dans ma poche et je continue dans la même direction. 15 mètres plus loin, le détecteur émet quelques signaux fantomatiques. J’ai besoin de voir ce que c’était. Enfoncé dans la terre argileuse, cela semble être une sorte de pièce métallique  pour relier deux murs entre eux (je suis maçon) et j’ai alors vu le pourtour ciselé. J’avance de 2 mètres et le Deus s’affole à nouveau affichant un indice 86 (argent). 7 bracelets sont sortis l’un après l’autre, je viens de trouver un trésor Viking. Je décide d’arrêter parce que je veux prévenir les archéologues et le musée de cette découverte et laisser le site tel que, sans rien déranger. Mais sur le chemin me ramenant à la voiture, j’en trouve encore 3 autres. Il est  temps de mettre le Deus sur OFF.

J’informe l’équipe du musée local de ma découverte le soir même. Le lendemain, ils se rendent sur place et sont surpris de la qualité de ma découverte. Des équipes extérieures viennent également. De mon côté, j’ai appelé en renfort mon ami et partenaire de détection Per Jensen (également un heureux propriétaire du Deus). »

« Plus la journée avance, plus nous faisions de belles découvertes : au final 19 bracelets trouvés. Le musée a planifié une fouille plus importante pour le lendemain. Nous étions bien sûrs invités à y participer. Ce jour-là, le terrain a été retourné sur environ 300m2 et l’emplacement précis des trouvailles a été enregistré grâce au GPS. »

« J’avais un beau sourire après ces deux longues journées » : au total sont ressortis 1.8Kg de bracelets d’argents de l’époque Viking. « Je repensais à la réflexion de mon ami Lars, il avait raison j’avais fait une bien belle découverte. »

Quelques semaines plus tard, il était de retour, et je devais lui rendre son Deus. Mais aujourd’hui, un œil sur mon propre Deus, je ne peux m’empêcher de sourire à nouveau, car qui sait ce que je vais découvrir à présent ?…

Tenez-vous informé des nouveautés et actualités XP en vous inscrivant sur la newsletter:  http://eepurl.com/WcmRz