Un premier trésor à soixante-quatorze ans !

La numismatique anglaise vient encore de s’enrichir d’un nouveau trésor monétaire découvert et surtout déclaré par un prospecteur amateur. Faut-il rappeler qu’en Angleterre le PAS (Portable antiquitie scheme) a permis la déclaration par les particuliers de plus d’un million d’objets et trésors archéologiques ?

Philip jones 1

L’histoire qui suit de Philip Jones est exemplaire. Il me restait plusieurs heures à tuer, en ce jour pluvieux d’octobre, car je n’avais qu’un seul rendez-vous, dans l’après-midi chez mon médecin. Je décidais donc de mettre à profit cet intervalle de temps pour prospecter l’un de mes champs habituels dans le West Norfolk.

Le champ était situé au sommet d’une colline distant de quelques kilomètres seulement des restes d’une villa romaine. Comme l’agriculteur venait tout juste de récolter ses pommes de terre, j’étais impatient d’aller y promener mon détecteur de métaux. La pluie rendait difficilement praticable le sol sablonneux de ce champ habituellement agréable à creuser. Je décidais donc d’attendre la fin de l’averse, ce qui ne fut pas long.

Soudain, un arc-en-ciel est apparu dans le ciel, juste au-dessus du champ. Je souris, en pensant qu’il y avait peut-être un chaudron d’or qui m’attendait à sa base, comme dans la légende.

Philip jones 3

En réalité je n’espérais pas grand-chose, car ce champ avait déjà été pas mal prospecté et on y avait rien trouvé, à part une vieille monnaie romaine.

La pluie avait maintenant cessé. Je réglais mon détecteur de métaux sur le programme 3 (Déus Fast) et je me mis à détecter. Au bout de quelques minutes seulement, j’ai eu un signal aigu. Au premier coup de pelle, je vis apparaître un éclat jaune au fond du trou. Je n’en croyais pas mes yeux, c’était de l’or. Il s’agissait d’une monnaie romaine et elle était en parfait état.

Philip jones 4

Après l’avoir longuement admirée, je la rangeais dans mon sac à trouvailles et je repris mes recherches. J’obtins rapidement d’autres signaux très nets et, à chaque fois, je sortais une pièce en or. Puis ce furent des monnaies romaines en argent qui ont commencé à apparaître. Comprenant l’importance de ma trouvaille, je me suis arrêté et j’ai appelé le propriétaire pour lui faire partager cette découverte. J’ai également prévenu l’agent archéologue local auprès duquel nous déclarons nos trouvailles (Finds Local Officer), puis j’ai rebouché mes trous en attendant la prochaine étape. Je pense avoir récupéré la totalité des monnaies éparpillées par la charrue, mais il est possible que les archéologues professionnels en découvrent d’autres.

Philip jones 2

L’équipe des FLO est revenue deux jours après pour fouiller le site. Ils ont retrouvé un autre Solidus et vingt Siliques. Au total, ce site a donc donné 8 solidus d’or et 115 siliques. Les monnaies d’or sont probablement des Solidus de Constantin, mais elles sont encore au musée pour expertise.

philip jones assemblé 1²

En tout cas, ce fut encore une fantastique découverte pour l’Histoire britannique, mais aussi pour le DEUS d’XP.

A l’origine, je possédais un GoldMaxx Power et mon partenaire de détection un DEUS. Lorsque j’ai vu tout ce que mon ami sortait avec son détecteur, je ne pouvais pas faire autrement que d’en acheter un, moi aussi.

J’ai choisi le DEUS WS4 piloté par le casque sans fil, car très simple d’utilisation, très léger et maniable, ce qui, à mon âge (j’ai 74 ans), est un atout incontestable ! Et cette machine obtient des résultats fantastiques.

Je n’oublierai jamais cette extraordinaire journée. Merci pour cet excellent détecteur.

Philip Jones

Tenez-vous informé des nouveautés et actualités XP en vous inscrivant sur la newsletter:  http://eepurl.com/WcmRz