Laurence trouve 22 000 pièces romaines avec son détecteur de métaux DEUS

Un simple changement de fréquence et Laurence Egerton trouve un trésor de 22.000 pièces romaines avec son détecteur de métaux DEUS!

Laurence détectait paisiblement dans l’est du Devon, au Royaume Uni  lorsque son disque de 22cm a émis un étrange signal.

Je pense que la plupart d’entre nous aurait pu négliger un tel son. Mais ce n’est pas sans compter sur l’expérience de Laurence avec son DEUS ! Il a simplement changé de fréquence pour passer de 12kHz à 4 kHz, et là, tout a basculé. Sur la fréquence 4 kHz le signal est devenu plus net et la cible mieux identifiée.

Quand Laurence a commencé à creuser il a trouvé 3 gros lingots de fer plutôt massifs, d’à peu près 30 cm sur 7 cm d’épaisseur. Effectivement, ceux-ci pouvaient être à l’origine de ce signal douteux.

Il a enlevé les lingots, et quelle surprise de découvrir en les retournant des pièces romaines en bronze collées sur le fer ! Alors, comme tout bon prospecteur, Laurence a repassé son détecteur de métaux et cette fois, son DEUS a émis un signal clair et non ferreux.

En changeant de fréquence pour du 4 kHz, le DEUS a détecté au-delà du fer, et lui a offert la découverte d’une vie ! Laurence a pu ainsi découvrir un trésor de 22.000 pièces romaines en bronze, toutes en excellent état, principalement marquées à l’effigie de l’empereur Constantin et de sa famille.

Laurence nous dira que ce champ avait déjà été couvert par de nombreux prospecteurs mais il ne semblait pas intéressant : manque de cibles, sol dur comme du béton, et pas de trouvailles remarquables à signaler. Rien ne présageait une si belle découverte historique. Laurence complète : « le sol est si dur dans l’est du Devon que les pièces romaines trouvées sont en général très abimées. Alors imaginez, une telle quantité dans cet état… c’est incroyable ».

Il nous  commente également son astuce «Quand j’ai un signal douteux, je me suis rendu compte que changer de fréquence vers le 4 kHz est le meilleur moyen pour déterminer si la cible est ferreuse ou pas ! Vous vous rendez compte, c’est cette petite astuce qui m’a fait trouver l’un des plus grands trésors en Europe de pièces de monnaies romaine du 4ème siècle, 76 Kg au total ! »

Donc Amis chercheurs, en cas de doute n’hésitez pas à basculer sur du 4 kHz : on ne sait jamais ce qu’on peut louper !

Le trésor a bien sûr immédiatement été déclaré par Laurence et fouillé soigneusement par les services archéologiques Britanniques. Pendant ces fouilles Laurence Egerton a dormi pendant 3 jours dans sa voiture pour le garder et le protéger de pillage !

Par cet énième exemple on constate à nouveau que la législation anglaise fonctionne parfaitement et que ce sont les prospecteurs eux-mêmes, éduqués par les services archéologiques, qui protègent le patrimoine.

Grâce au Treasure Act des milliers de trésors sont déclarés dans de bonnes conditions en Angleterre, de même le PAS (Public Archeologic Scheme), qui permet la déclaration d’objets archéologiques autres que « Trésors », a dépassé à ce jour le cap des 1 million d’objets déclarés par les particuliers britanniques !

Comme le dit ci-dessous Kate Clarks et le ministre de la culture anglais, ceci exprime encore une fois le contraste saisissant avec la situation en France, où les découvreurs sont poursuivis et le patrimoine perdu car rien ne permet de déclarer sans risque :

Kate Clark pour les musées anglais écrivait au sujet du PAS: « Le premier objectif du « Portable Antiquities Scheme » est d’accroître nos connaissances sur l’histoire et l’archéologie de l’Angleterre et du Pays de Galles en déclarant chaque objet trouvé par des membres du public. Son second objectif est de faciliter les recherches ». «Le Portable Antiquities Scheme » au 16 mai 2014 référence 954 219 objets. Ces découvertes proviennent à 85% de citoyens avec l’aide de leurs détecteurs de métaux. Ceci est en contraste direct avec la situation en France où la détection est répandue mais où il n’y a aucune possibilité de déclarer ses découvertes ce qui engendre une perte majeure pour les connaissances archéologiques »

Source : http://www.academia.edu/3640025/Review_of_the_Portable_Antiquities_Scheme

Ed. Vaisey ministre de la culture anglais: « …je suis enthousiaste car chaque année le nombre de découvertes s’accroît. Ces objets nous donnent une image claire de la manière de vivre il y des siècles en arrière, cela apporte beaucoup d’informations à notre riche passé. Je tiens notamment à saluer tous les utilisateurs de détecteurs de métaux sérieux qui sont de véritables héros de notre patrimoine».

Source : https://www.gov.uk/government/news/treasure-finds-at-all-time-high

Tenez-vous informé des nouveautés et actualités XP en vous inscrivant sur la newsletter:  http://eepurl.com/WcmRz