Paul Coleman trouve un trésor Saxon avec son détecteur de métaux DEUS

L’ interview de Paul Coleman par Gary:

Paul Coleman 1

J’ai passé un moment très agréable avec Paul, j’ai vraiment apprécié sa compagnie. En tant que passionnés de la détection, nous avions tous les deux beaucoup d’histoires à nous raconter, mais mon objectif principal ce jour-là, était de l’interviewer à propos de sa dernière découverte… Le Trésor de monnaies saxonnes !

Comme beaucoup parmi vous le savent, Paul a découvert plus de 5000 pièces de monnaie près du village de Lenborough au nord d’Aylesbury dans le comté de Buckinghamshire.

«Je n’arrive toujours pas à croire ce qui m’arrive, c’est comme regarder un bon film » nous a-t-il confié.

Paul est un homme très modeste et j’ai pu constater que sa seule motivation est sa passion pour la détection, et nullement la valeur qu’il pourrait tirer de ses éventuelles trouvailles.

A ma question pourquoi a-t-il acheté un DEUS ? il me répond qu’il avait déjà prospecté sur un très bon site il y a quelques années mais, l’appareil qu’il avait à cette époque n’était pas très efficace sur un sol riche en ferreux. En effet, les sols riches en ferreux sont une caractéristique typique des sites anciens.

«Je convoitais Le DEUS depuis très longtemps, et maintenant que j’avais le bon site, je n’avais plus d’excuse. Cela ne fut pas facile de réunir les fonds nécessaires pour Le DEUS mais je suis très content de l’avoir acheté car le pourcentage de mes trouvailles a tout de suite augmenté de 150%. »

En explorant une nouvelle fois ce site, Paul a trouvé une multitude de pièces de monnaie et d’objets et cela, même malgré un sol contaminé par le fer.

J’ai voulu savoir quels programmes il utilisait à ses débuts avec le DEUS et quels programmes il utilise maintenant. La réponse m’a stupéfié :

« J’utilise Basic 1 tout le temps avec le disque de 28cm , Même le trésor je l’ai trouvé avec le basic 1 »

-Donc, vous n’utilisez jamais d’autres programmes ?

« Non, pourquoi le ferais-je ? comme dit le dicton : Si ce n’est pas cassé, ne le répare pas ! ».

Il nous a alors raconté comment, dès le départ, le trésor émettait un signal très fort, sur un diamètre d’au moins 40 cm, il a commencé à creuser et très vite il s’est rendu compte qu’il avait besoin d’un trou bien plus grand.

Paul Coleman 2 blog

Il a creusé sur une profondeur de 50 cm, ce n’est qu’alors qu’il a pu atteindre la cible avec son pinpointer. Un petit container en plomb est apparu, et dessous les pièces de Ethelred II* et Canute** écrasées et pliées.

« Jamais le DEUS ne m’a donné un faux signal, je n’avais qu’un signal positif tout le temps. J’étais sûr que c’était quelque chose d’important”.

Le bureau archéologique des découvertes (FLO) est venu et a, en plus, autorisé Paul à extraire avec leur aide et sous leur contrôle, ils l’ont aussi conseillé sur la façon d’enregistrer son fabuleux trésor Saxon.

paul coleman coins 2

Le terme Saxon fait référence aux habitants des régions Allemandes d’Angel et de la Saxe qui ont commencé à attaquer les Romains Britanniques en 410 (après JC) . La période Saxonne a duré à peu près 600 ans et s’étend jusqu’aux conquêtes normandes de 1066.

paul coleman saxon coins

Peu avant notre rencontre, Paul a visité le British Museum pour y admirer ses pièces. Pour la première fois il a été autorisé à voir et à toucher cette incroyable decouverte.

Paul coleman 3 bag

J’ai demandé à Paul quel conseil il donnerait aux usagers du DEUS, ce à quoi il a répondu : « Faites confiance à votre machine, ne changez pas de réglage sauf si necessaire, et ne renoncez jamais à une cible à cause de la profondeur ».

Au nom de toute l’équipe XP, nous formulons pour Paul tous nos meilleurs vœux pour l’avenir. De son coté, il reviendra vers nous dès que le UK Treasure Act lui aura remis un rapport détaillé de sa trouvaille et sa valeur.

Gary,

Gary interview Paul Coleman (anglais):

*Æthelred II (vers 966 / 968 – 23 avril 1016), connu sous le sobriquet du « Malavisé » (son surnom vieil-anglais, « Unræd », signifie « mal conseillé », « sans conseil », et non pas « mal préparé », comme le laisserait supposer la forme anglaise moderne de ce surnom, the Unready), a été deux fois roi d’Angleterre (978-1013 et 1014-1016). Paradoxalement, le terme anglo-saxon Æthelred signifie bien avisé (cf. allemand Rat conseil et edel noble).

** Knut le Grand (Knud den Store en danois, parfois Canut ou Knud en français) est né en 994 ou 995 et mort le 12 novembre 1035. Il règne sur l’Angleterre à partir de 1016, ainsi que sur le Danemark à partir de 1018 et la Norvège à partir de 1028. L’empire qu’il s’est taillé à la pointe de l’épée s’étend ainsi sur les deux rives de la mer du Nord, mais il ne lui survit que quelques années.

Tenez-vous informé des nouveautés et actualités XP en vous inscrivant sur la newsletter:  http://eepurl.com/WcmRz