Découvrez le trésor de Jersey à travers le regard d’un prospecteur PARTIE 1/2

Gary Blackwell a eu récemment le privilège d’interviewer pour XP les découvreurs de l’extraordinaire trésor de Jersey, ainsi que les scientifiques en charge de l’étude de ce trésor. La première partie de ce reportage vous restitue le contexte et l’histoire de la découverte.

La 2eme partie – à venir fin novembre – se composera d’une vidéo exclusive de 30 minutes des 2 découvreurs du trésor sur le lieu même de la découverte. Aussi les conservateurs et scientifiques du musée de Jersey nous ouvriront les portes de la salle de restauration du trésor et nous exposeront celui-ci ainsi que les dernières investigations sur cet immense découverte.

Le trésor de Jersey est à présent au musée de la Hougue Bie (Jersey) où il est exposé et étudié. Il se nomme le Catillon II ; le Catillon I ayant été découvert en 1957… dans le même champ.

J’avais entendu parler du musée, mais je n’avais aucune idée de sa richesse avant d’y être allé. Naturellement, le trésor de Jersey en est le centre d’intérêt, mais il est entouré de nombreuses splendides autres trouvailles datant du Néolithique.

En tant que prospecteur, je me suis senti fier de faire partie de la grande famille de la détection, car la plupart des découvertes exposées nous étaient attribuées. Sans le dévouement et la collaboration de Reg et de son club au sein de l’association Jersey Héritage, un énorme pan de l’Histoire locale aurait disparu à jamais. Il y avait là, devant moi, la preuve aux yeux du monde, que nous faisons vraiment du bon travail et que nous ne sommes pas des chasseurs de trésors, comme les médias aiment nous appeler, mais un autre type d’archéologues qui ont choisi d’utiliser des détecteurs de métaux pour sauvegarder l’Histoire.

La Hougue Bie

assemble-1-jersey

La Hougue Bie est un site historique qui abrite aussi un musée, situé dans la paroisse de Grouville. Hougue est un mot normand qui vient de l’ancien norrois (une langue scandinave médiévale) haugr, qui signifie monticule. Le mot Bie est quant à lui d’origine incertaine.

Sous le monticule, il y a une galerie de 18,6 mètres de long qui donne accès à une chambre funéraire utilisée aux alentours de 3500 av. J.-C.

lahouguebiei

Ces dernières années, les archéologues ont creusé sur un des flancs de la colline pour voir si elle était entièrement constituée de terre. Ils ont été surpris de découvrir une structure en pierres, parfaitement agencée, avec des traces évidentes de maçonnerie.

Au sommet de la butte, il y a deux chapelles médiévales, l’une du XIIe siècle et l’autre du XVIe siècle. Le public peut encore visiter ces chapelles ainsi que la chambre funéraire.

Durant la Seconde Guerre mondiale, la butte a été utilisée comme observatoire et un bunker de commandement sous-terrain a été construit en dessous, près de la chambre funéraire. Des mariages sont toujours célébrés dans les chapelles.

assemble-2-jersey

Le musée accueille un large éventail de découvertes datant de l’âge de pierre.

Plusieurs trésors monétaires et de nombreux artefacts sont exposés dans un environnement lumineux. Le trésor de Jersey, le Catillon II, est mis à l’honneur derrière un écran de protection. Les visiteurs peuvent clairement voir le travail de  nettoyage du trésor et le personnel, ainsi que Reg et Richard, sont toujours heureux d’arrêter leur travail pour répondre aux questions.

Il y a plein d’autres trésors exposés dans ce musée, dont beaucoup ont été trouvés par Reg et son club, c’est un endroit fantastique à visiter. Certaines trouvailles sont même antérieures à l’âge de la pierre.

haches-neolithiques

Le trésor de Jersey en juin 2016

Le musée a acquis un scanner laser avec un bras articulé capable de prendre des mesures de moins de cinquante microns, soit un vingtième de millimètre.

6664102

Le processus de nettoyage des monnaies passe par un trempage dans un acide doux et un léger grattage avec un aiguillon afin de ne pas en endommager la surface.

Reg et Richard ont suivi une formation approfondie et travaillent à présent au musée à la restauration et à l’archivage des pièces. Ce sont maintenant des experts en monnaies de Jersey et dans l’histoire de l’île.

Dans un bon jour, ils peuvent nettoyer et enregistrer deux cents monnaies.

En mars 2015, 12 001 monnaies avaient été comptabilisées, faisant de Catillon II le plus grand trésor monétaire de l’âge du fer découvert en Europe occidentale, devançant ainsi le trésor de la Marquanderie également trouvé à Jersey en 1935 et qui contenait 12 000 monnaies.

Objets nettoyés et enregistrés jusqu’à présent

Jusqu’à présent, le total des pièces nettoyées et répertoriées s’élève à 45 000. Elles sont la plupart du temps en argent, mais parfois aussi en or.

assemble-6-jersey

Le trésor comprenait aussi :

  • Cinq torques complets en or
  • Quatre morceaux de torques en or
  • Trois bracelets en or
  • Deux anneaux en or
  • Deux feuilles d’or
  • Deux boucles en cuivre
  • Une pierre
  • Sept lingots
  • Un fil d’argent
  • Trois pièces d’or décoratives
  • Une bille de verre
  • Six objets divers

Durant ma visite, une pointe de lance de l’âge du bronze commençait à apparaître parmi les pièces de monnaie…

Typologie des monnaies

Quelques monnaies de Jersey étaient des billons de la série XN habituellement attribués à la tribu des Abrincates, de la région d’Avranches en Normandie. Ce sont des monnaies rares que beaucoup de gens du pays surnomment les « statères de la lune ». Mais le trésor est principalement constitué de statères coriosolites, monnaies communes  à Jersey.

assemble-7-jersey

Conservation

Le trésor est maintenu à un niveau d’humidité identique à celui que l’on peut trouver sous terre, afin de préserver les monnaies et les artefacts qu’il contient jusqu’à ce qu’ils puissent être extraits

assemble-4-jersey

Les répliques

Neil Mahrer, le conservateur en chef du musée, a créé une magnifique réplique du Catillon II dans laquelle toutes les pièces sont peintes à la main de manière très réaliste, exactement comme les vraies. Les copies sont fabriquées en résine.

assemble-5-jersey

Et maintenant ?

Avranches est désormais jumelée avec Saint-Helier à Jersey. Un livre intitulé le Catillon II est à présent disponible.

91aedsm-sol

Visiter la Hougue Bie

La visite de la Hougue Bie est vraiment le must pour les prospecteurs, les trouvailles exposées sont vraiment impressionnantes. On peut observer le trésor dans sa forme d’origine et c’est une opportunité unique, car une fois nettoyé et répertorié, nous ne pourrons plus jamais le voir ainsi.

Note importante

N’emmenez pas de détecteur sur l’île sans autorisation, car les douanes et les lois sur la détection y sont strictes.

Gary

Tenez-vous informé des nouveautés et actualités XP en vous inscrivant sur la newsletter:  http://eepurl.com/WcmRz